11. Psychomotricité et dysfonctionnement visuo-spatial

Auteur : Benois-Marouani Céline

 

Cette communication a pour objectif de présenter tout d’abord la psychomotricité, discipline paramédicale encore souvent méconnue, le champ de compétence du psychomotricien, les populations et les types de déficiences prises en charge, les différents lieux dans lesquels ce professionnel exerce ainsi que l’inscription de cette profession sur le plan international.

Par la suite, nous présentons le dysfonctionnement visuo-spatial, ce trouble de la distinction, par la vue, de la position relative des objets dans l’environnement et par rapport à soi est en effet un des troubles rééduqué par les psychomotriciens. On l’observe fréquemment chez les enfants ayant une paralysie cérébrale, chez les anciens prématurés, chez les enfants porteurs de trouble de l’acquisition des coordinations ou dyspraxiques, de troubles spécifiques des apprentissages comme la dyslexie ou la dyscalculie. Nous nous baserons sur la revue de la littérature pour argumenter notre propos sur la transversalité du dysfonctionnement visuospatial.

Postérieurement à la définition de ce dysfonctionnement, nous donnons des pistes pour sa prise en charge grâce aux données de la littérature et de notre expérience. Un cas d’élève en situation de difficulté scolaire et porteur de ce dysfonctionnement pris en charge dans une école d’Antananarivo est présenté afin d’illustrer notre propos dans le contexte clinique.

En conclusion, nous pouvons constater que la psychomotricité, discipline paramédicale à part entière est  essentielle à la prise en charge complète des patients dans le cadre de plusieurs types de déficiences.

 

Mots clés : dyspraxie, dyscalculie, dyslexie, dysfonctionnement visuo-spatial,  psychomotricité,  paralysie cérébrale, prématurité, trouble de l’acquisition des coordinations.

Date de dernière mise à jour : 23/03/2014

Bienvenue sur le site de l'AMPR Mada !