13. Place de l'appareillage dans la prise en charge de la paralysie cérébrale

Auteur : RAFAMATANANTSOA Harifidy Christian

Adresse : AM Ambositra/CRMM Antsirabe

 

Dans sa pratique quotidienne, l’équipe de réadaptation est régulièrement confrontée à la nécessaire adaptation des appareillages, tant au regard des aspects cliniques que du contexte environnemental, afin d’améliorer la qualité de vie de l’enfant.

Cette communication se propose d’apporter des notions techniques indispensables concernant l’appareillage, afin de comprendre le sens d’une prescription et d’en évaluer sa pertinence dans le cadre d’un projet rééducatif concernant les enfants et adolescents atteints de paralysie cérébrale. Les objectifs étant d’être à même d’identifier les appareillages des membres supérieurs et des membres inférieurs utilisés en pratique courante, ainsi que les éléments  de suivi en fonction de l’évolution clinique de l’enfant et des différents facteurs environnementaux (famille, scolarisation, socialisation).

Différents types d’appareillage peuvent être utilisés en cas de paralysie cérébrale :

    -Les orthèses tibio-pédieuses réductrices du tonus musculaire,

    -Les orthèses talonnières et podologiques,

    -Les orthèses tibio-pédieuses/AFO,

    -KAFO et HKAFO/Parapodium Rochester,

    -Le corset siège,

    -Les aides techniques en vue de faciliter la marche ou la préhension.

Ceux-ci sont destinés à prévenir ou corriger les déformations orthopédiques, améliorer ou maintenir la fonction motrice, maintenir ou améliorer la qualité de vie.

Le choix est parfois difficile entre appareiller ou pas. La difficulté de la prescription est surtout due à la complexité des déformations et atteintes.

Une évaluation systématique des objectifs réalisables et une étroite collaboration avec les parents et le patient sont le garant d’un traitement réussi.

 

Mots clés : paralysie cérébrale, orthèse, inhibition de la spasticité. 

Date de dernière mise à jour : 23/03/2014

Bienvenue sur le site de l'AMPR Mada !