5. Etiologies des paralysies cérébrales traitées au Centre d'Appareillage de Madagascar (CAM) en 2013

Auteurs : RAMAHENINA Harisoanirina, RAONINAH Hanitriniony 

Adresse : Centre d'Appareillage de Madagascar

 

Introduction

La paralysie cérébrale regroupe l’ensemble de troubles permanents, non évolutifs du mouvement, de la posture et de la fonction motrice, responsables de limitations d’activité, dus à une lésion non progressive, définitive survenue sur un cerveau en développement ou immature, constituée entre la période fœtale et 24 mois après la naissance. Le trouble peut être associé à des déficits sensoriels, cognitifs, de la communication et du comportement, d’une épilepsie.

L’objectif de cette étude est de déterminer les étiologies des nouveaux cas de paralysie cérébrale traités au CAM en 2013, afin d’améliorer leur prise en charge.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective, descriptive, des dossiers des enfants présentant une paralysie cérébrale traités au CAM durant toute l’année 2013.

Résultats

Sur les 70 enfants étudiés, la paralysie cérébrale touche essentiellement les enfants de moins de 5 ans (62,9%), surtout les filles (52,9%). La paralysie spastique est la forme la plus fréquemment présentée (67,1%) dont nombreux sont quadriplégiques (28,6%). En général l’étiologie périnatale est retrouvée dans 54,3% des cas, postnatale dans 37,1% des cas. Parmi les étiologies trouvées, les crises convulsives prédominent (28,6%) suivies de près par l’anoxie néonatale (25,7%), la prématurité se trouve en 3e place (15,7%), suivie de l’accouchement dystocique (10%), l’existence d’un ictère néo-natal intense et prolongé (2,9%) et l’infection (2,9%). Plus de la moitié de ces patients (61,4%) n’ont eu aucun traitement avant leur consultation. La rééducation fonctionnelle occupe une grande place dans leur prise en charge actuelle (90%).

Conclusion

Malgré l’amélioration des suivis de la grossesse et des soins périnatals dans les structures sanitaires, un grand effort est encore à fournir afin de diminuer l’incidence de la paralysie cérébrale. Un dépistage systématique précoce et une référence précoce pourraient améliorer la prise en charge multidisciplinaire de la paralysie cérébrale.

 

Mots clés : étiologie, paralysie cérébrale.

 

Date de dernière mise à jour : 23/03/2014

Bienvenue sur le site de l'AMPR Mada !