1. Contexte national sur le handicap chez l'enfant et stragégies de prévention à Madagascar

Auteur : Professeur ROBINSON Annick

Adresse : Hôpital Mère-Enfant Tsaralalàna

 

Madagascar a signé la convention internationale sur les droits des personnes handicapées adoptée par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 25 septembre 2007. Un comité multisectoriel sous la tutelle du Ministère chargé de la population a été mis en place et s’attelait à l’élaboration du plan d’action national pour la mobilisation sociale en faveur des personnes handicapées.

La population malgache est jeune et est composée à 47% d’enfants de moins de 15 ans. Les statistiques disponibles ne permettent pas vraiment de juger de l’importance du handicap chez l’enfant.

Il est connu que les personnes handicapées constituent 7,5% de la population générale à Madagascar et la moitié a moins de 18 ans selon une enquête du Ministère chargé de la santé réalisée en 2003. Les enfants avec des risques d’incapacité constituent 34,5% des enfants âgés de 2 à 9 ans (INSTAT/MICS 2000). Les facteurs de risque retrouvés sont liés à des maladies infectieuses néonatales ou non, des affections congénitales, des souffrances fœtales, des traumatismes et des accidents.

Seules 35% des femmes accouchent dans un centre de santé. Ces centres ne sont pas toujours équipés de façon permanente pour une prise en charge correcte d’un nouveau-né, notamment en oxygène.

Cette situation explique en partie les séquelles neurologiques, motrices et cognitives laissées par les prises en charge néonatales inadéquates. La malnutrition n’est pas en reste comme toile de fond de l’état pathologique des enfants à Madagascar. Par le rachitisme, elle peut engendrer des déformations anatomiques. Par le déficit immunitaire qui l’accompagne, elle rend les enfants vulnérables à des infections graves neuro-méningées.

L’essentiel de la prise en charge actuellement réside dans la prévention en assurant de façon systématique des accouchements sans risque, une vaccination avec un taux de couverture large, un programme de prévention ou de traitement de la malnutrition. Des données fiables sur le nombre et les différentes formes de handicaps chez l’enfant sont plus que nécessaires pour le démarrage effectif d’une politique nationale efficace à leur endroit.

 

Mots clés : enfant, handicap, prévention.

Date de dernière mise à jour : 23/03/2014

Bienvenue sur le site de l'AMPR Mada !