3. Aspect épidémio-clinique de l'infirmité cérébrale vue dans le service de rééducation foncitionnelle HJRA

Auteurs : Rumaux Pagathe FS, Ranaivondrambola M, Rakotovao ER, Rajaonarison BH, Tehindrazanarivelo AD

Adresse : Service de Rééducation Fonctionnelle HJRA

 

Introduction

L’infirmité cérébrale motrice est un trouble moteur non progressif secondaire à un défaut ou à une lésion sur un cerveau en maturation. L’objectif de ce travail est de décrire l’aspect épidémio-clinique de l’IMC afin d’améliorer sa prise en charge.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude descriptive rétrospective en 5 ans allant du 01 janvier 2008 au 31 décembre 2012, sur les enfants de 0 à 15 ans vus en consultation dans le service de Rééducation Fonctionnelle HJRA pour IMC.

Résultats

Sur les 5429 patients vus en consultation, nous avons pu recenser 412 enfants IMC (7,59%), elle constitue 32,26% des consultations des enfants de 0 à 15ans. Les étiologies en période péri-natale et post natale sont les plus évoquées dont 43% ont présenté une anoxie néonatale, 39,3% ont un antécédent de crise convulsive, 10,2% d’antécédent d’ictère néonatal, 6,6% de méningites, la prématurité ne concerne que 12,9% des enfants IMC. Le sexe ratio est de 1,36 en faveur des garçons, avec une fréquence d’âge de 1 mois à 13 ans. L’âge de découverte de l’IMC est essentiellement vers l’âge de 1 mois. Les premiers nés sont les plus touchés (66,3%). De nombreuses pertes de vue ont été répertoriées (45,9%).

Discussion

La prévention et le dépistage précoce de l’IMC chez les enfants à risque s’avèrent nécessaires pour pouvoir prendre en charge plus précocement l’enfant.

 

Mots clés : anoxie néonatale, enfant, facteur de risque, suivi.

Date de dernière mise à jour : 23/03/2014

Bienvenue sur le site de l'AMPR Mada !